Cheminer d’un monde<br /> à l’autre

Cheminer d’un monde
à l’autre

L’art en révolte ou la rage de peindre

La liberté artistique gagnée au XXème siècle a autorisé les peintres à exprimer leurs émotions avec force.

Parmi celles-ci revient ponctuellement la colère, visant des cibles variées : dans les années 20, Otto Dix et les membres de la Nouvelle Objectivité allemande attaquent l’ordre établi responsable des horreurs de la guerre ; plus tard, la Bad Painting américaine, Basquiat en tête, se dresse contre la bienséance socio-culturelle, tandis que des artistes comme Frida Kahlo, Nikki de Saint Phalle et Joan Mitchell luttent contre la domination masculine ; enfin, c’est la mort de la peinture elle-même qui révolte les Nouveaux Fauves et les tenants de la Figuration Libre. Sujets grinçants, véhémence des couleurs, trait caricatural, geste agressif, autant de moyens mobilisés pour dire la rage.